Maison Saine

Les bons gestes pour une maison saine et sans humidité

maison saine et sans humidité

C’est fou ce que l’air qu’on respire à l’intérieur de la maison peut-être trois fois plus polluée qu’à l’extérieur sans qu’on s’en rende compte. Quelques signes peuvent nous alerter notamment les irritations ou démangeaisons, les toux chroniques ou même les éternuements fréquents signes d’allergie. Voici ce qu’il faut faire pour éviter ces désagréments et avoir un intérieur sain.

Bien aérer

C’est la base d’une maison saine. Il faut laisser circuler l’air, car il peut être le véhicule de microbes microscopiques. L’air peut également en même temps éviter la prolifération de ces microbes ou au contraire contribuer à leur développement. En outre, la qualité de l’air qu’on respire assure le bien-être de l’appareil respiratoire.

Il est donc important de bien aérer la maison. Il est préférable de laisser les fenêtres ouvertes au moins 10 minutes par jour. Le mieux c’est aussi laisser entrer le rayon de soleil. Il est également possible d’utiliser les huiles essentielles. Ils aident à la purification de l’air et à l’élimination des bactéries.

Par ailleurs, source d’humidité, il faut vérifier l’étanchéité de la maison. A commencer par les fissures dans les murs ou le toit, les joints des éviers et douches. Les fenêtres doivent également être étanches et doivent faire l’objet de vérification régulière.

Bien nettoyer

Une maison saine est avant tout une maison propre. Penser à faire le ménage régulièrement et le plus souvent. Cela empêche les acariens et autres microbes de se développer. Lors du nettoyage, il faut faire attention à tous les recoins de la maison : les carreaux, sous les meubles, les ventilations, entre les livres de la bibliothèque… en résumé, ne pas se contenter de l’espace visible.

Par ailleurs, veiller à laver les draps et literies une à deux fois par semaine, car ce sont les endroits les plus favorables aux acariens. Le lavage se fera à 60° et les linges seront séchés de préférence sous le soleil. On peut aussi opter pour les draps antiacariens. Sans oublier les rideaux et les moisissures des pots de plantes vertes.

Quant au séchage, il est impératif de le faire à l’extérieur ou dans une pièce très ventilée pour éviter que l’eau évaporée s’installe dans la maison. C’est aussi le cas pour les pots de fleurs. Souvent mal entretenus, ils développent des moisissures. Le mieux est de garder les plantes absorbeurs d’humidité comme l’orchidée, le ficus, le fuchsia, etc et de laisser les autres à l’extérieur.

Éviter les produits domestiques toxiques

Nombreux sont ces produits et parfois, on ne s’en rend pas compte. Pour ne citer que les produits cosmétiques comme les teintures pour cheveux, les shampooings contenant de paraben, les vernis à ongles, etc la liste est longue. Les substances toxiques que dégagent ces produits contaminent l’air et sont même nuisibles à la santé.

Certains produits vestimentaires sont également imprégnés de perturbateurs endocriniens. Sans oublier les produits d’entretien et de ménage. Il est préférable d’utiliser les recettes de grand-mère et les ingrédients naturels pour le nettoyage. Ils sont tout aussi efficaces et moins toxiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *